L'Ombudsman du tourisme en collaboration avec la Chambre argentine du tourisme.

Le médiateur du tourisme de la ville autonome de Buenos Aires a rencontré mercredi virtuellement les autorités de la Chambre argentine du tourisme (CHAT), afin de présenter le corps de Buenos Aires, promouvoir la création d'un canal de communication direct entre les deux institutions et promouvoir des activités conjointes.

Le CAT a participé à la réunion, Aldo Elias, Président; Eleonora Buono, directeur général; Diego Plottier, Responsable innovation et développement; Ludmila Vazquez, assistant; et Ezequiel Vázquez, avocat. Au nom du médiateur du tourisme de Buenos Aires, Dr.. Cintia Bruno, Directeur de la Direction Exécutive des Droits du Touriste; et les conseillers en droit et tourisme, tirer. Florencia Dadic, tirer. Mercedes Adrogué, Lic. Cindy Barnoin y Tec. Giselle Negri.

Au début de la réunion, l'équipe du médiateur du tourisme a présenté ses travaux, et expliqué les mécanismes consultatifs et les directives sur le tourisme et la protection des droits des touristes. En outre, l'accent a été mis sur les plaintes reçues au quotidien, le processus de résolution de cas, et le mode d'attention et de confinement du touriste en cas d'éventualité.

D'un autre côté, tous les participants ont convenu de la nécessité de disposer d'un canal de communication direct pour l'interaction des deux institutions, en tenant compte du fait que le CAT regroupe les différentes associations touristiques.

En conséquence, il a été convenu d'organiser une série d'activités pour obtenir une meilleure visualisation et une plus grande participation mutuelle, utile pour défendre les intérêts de l'activité et les droits du touriste. Cela contribuera à la reconnaissance et à la présence du médiateur du tourisme dans la ville, pour en faire un outil utile pour tous ceux qui sont associés à CAT.