Le consul d'Italie a rencontré l'équipe du médiateur du tourisme

L'Office de Tourisme de la Ville de Buenos Aires a rencontré hier le Consul d'Italie à Buenos Aires, Dr.. Antonio Puggioni, dans le but d'échanger des expériences en période de coronavirus et de parler du tourisme post-pandémique. Cette réunion fait partie de la tâche que l'organisation de Buenos Aires a accomplie à travers une communication directe avec les diplomates des consulats et ambassades de différents pays de la ville..

L'équipe de l'ombudsman du tourisme était composée du Dr.. Cintia Bruno, Directeur de la direction générale des droits touristiques; Lic. Cindy Barnoin, Coordinateur opérationnel du développement et de la diffusion des droits touristiques, et les conseillers en droit et tourisme: tirer. Mariela Saleh, tirer. Florencia Dadic, Lic. Giselle Negri et Dra. Mercedes Adrogué.

Au cours de la réunion, des questions liées au problème actuel qui nous afflige ont été discutées. Position Le Bureau de l'Ombudsman a été informé de certains cas reçus comme, par exemple, de réclamations pour forfaits touristiques et vols annulés.

Du consulat, ils ont expliqué quelle était la situation actuelle en Italie en ce qui concerne le tourisme et ont rapporté que leur gouvernement publie un décret bihebdomadaire ou mensuel établi par des épidémiologistes dans lequel la liste des pays autorisés à entrer en Italie est présentée., en plus de ceux qui composent l'Union européenne qui peuvent y circuler librement. Le nouveau décret sera publié le 15 Octobre, où la situation de chaque pays en particulier en ce qui concerne les infections à coronavirus sera analysée.

Actuellement, L'Argentine est l'un des pays autorisés à se rendre en Italie pour ses concitoyens, mais uniquement pour des raisons familiales, travailler ou étudier, laissant de côté les touristes. Le protocole exige de remplir et de soumettre un formulaire à l'arrivée en Italie. Pour plus d'informations, il est recommandé de visiter le site Web suivant: https://reopen.europa.eu/es/map/ITA

Concernant les réclamations, Dr.. Puggioni a averti que les réglementations de l'Union européenne sont strictes, par lequel, aucune mesure spécifique n'a été mise en œuvre par Covid-19. Donc, les compagnies aériennes doivent rembourser l'argent dans un délai maximum d'un an.

D'un autre côté, le travail effectué entre le Bureau du médiateur du tourisme et la direction précédente du consulat en référence au document «Passeport à vos droits- Passeport pour vos droits ", qui a été menée avec l'objectif principal de renforcer les liens entre l'Argentine et l'Italie, et établir une connexion directe entre les deux institutions pour garantir un séjour satisfaisant aux touristes italiens visitant la ville de Buenos Aires. Les participants à la réunion ont convenu de reformuler le «Passeport pour vos droits» et d'ajouter des réglementations relatives aux touristes en tant que consommateurs et à leurs droits sur le territoire de la ville de Buenos Aires et du pays.. Aussi, Il a été décidé de renforcer la section santé pour mettre davantage l’accent sur cette question étant donné les circonstances mondiales.

En outre, l'importance de diffuser des informations utiles aux touristes italiens visitant notre pays a été reconnue, des différents canaux en ligne. Bien que le site Web de l'ambassade d'Italie dispose déjà d'un lien d'accès à celui du bureau du médiateur, Le consul a promis de demander le lien vers le site Web du bureau du médiateur du tourisme auprès de la cellule de crise du gouvernement italien.